5 mai 2017

" Le temps de l'abattement national est fini "

 Dans un entretien accordé au journal Le Figaro, François Bayrou estime que l'élection du candidat d'En Marche ! serait un "signe magnifique envoyé au monde."

 http://mouvementdemocrate.fr/article/le-temps-de-labattement-national-est-fini

12 oct. 2016

Notre soutien

En accord avec la fédération départementale du Modem 93, les militants Romainvillois apportent leur soutien à Alain Juppé dans la primaire de la droite et du centre pour les élections présidentielles.

Rejoignez nous au sein du Comité Juppé de Romainville !

1 mars 2016

Comment notre député a dépensé sa réserve parlementaire 2015 ?

Toujours décriée mais désormais rendue publique, c'est l'une des plus belles cagnottes de la République :  81,2 M€ de subventions que les députés se sont partagés en 2015 pour financer des projets comme bon leur semble. 
 
Pour la troisième année consécutive,la réserve parlementaire -longtemps perçue comme une caisse noire- utilisée par les députés l'an passé a été mise en ligne ce lundi sur le site de l'Assemblée nationale.

Les poids lourds de l’Assemblée – vice-présidents, questeurs, présidents de groupe et présidents de commission – disposent d’un montant beaucoup plus élevé et M. Bartolone lui-même distribue plus de 500 000 euros !

Pour l’association Contribuables associés, très opposée à cette « distribution de cagnotte », « le rôle d’un parlementaire est de voter la loi, contrôler l’action du gouvernement et évaluer les politiques publiques, pas de distribuer l’argent des Français dans des placements souvent clientélistes, faisant ainsi campagne aux frais du contribuable ». Ces derniers demandent donc la suppression pure et simple de la réserve parlementaire.
http://www2.assemblee-nationale.fr/reserve_parlementaire/plf/2015?idDemandeur=381&typeTri=dest


 


25 févr. 2016

Rénovation urbaine : autres choses autrement pour le logement social !

Illustration avec le projet urbain du quartier Saragosse que d'autres choix innovants sont possibles en mettant l'humain et les besoins immédiats au cœur de la rénovation urbaine et non les besoins fantasmés de la population ou les rêves personnels des élus !